En déménageant à côté des écuries, je ne pensais toutefois pas y aller plusieurs fois par jour. Les filles sont parties en vacances trois semaines en juillet, je me suis occupée de gérer les écuries toute seule, chaque jour ce fut pour moi un véritable bonheur ! Le réveil avait beau sonner tôt, je me levais avec excitation ! Même ramasser les crottins deux fois par jour dans les paddocks n'était pas une corvée ! 


J'ai appris à beaucoup mieux connaitre Pépito et Daden, leur façon d'occuper leur temps, leurs petites manies et habitudes puis je me suis occupée de Fischer Price. C'est le poney de la coach des filles. Il reste aux écuries seulement jusqu'à la fin août. Je le connaissais déjà sans toutefois avoir passé du temps avec lui par le passé. J'avais seulement eu l'occasion de le voir monter et de le photographier tant je l'ai toujours trouvé beau ! Quand il est arrivé aux écuries les filles n'étaient pas la, elles étaient justement chez leur coach. Il est arrivé un soir où le vent soufflait fort annonçant plusieurs jours de temps orageux. Il était nerveux mais connaissait les lieux. Dès le lendemain je m'en suis occupée, depuis j'aime le sortir tous les matins pour lui faire ses soins et faire un petit tour à pied. Comme pour les poneys j'ai appris à le connaitre et j'adore à présent le voir traverser tout le grand champ pour venir me voir. Je soupçonne que la gourmandise y soit quand même pour quelques choses.


Cette semaine j'ai eu la chance de le monter en ballade. J'étais un peu nerveuse car c'est un poney sensible et puissant, mais la promenade s'est très bien passée, je me suis sentie en confiance et j'ai savouré chacune de ses foulées moi qui n'étais plus montée depuis 2010.


C'était vraiment très chouette de pouvoir remonter un peu ! L'arrivée de Fifi a réveillé en moi beaucoup de choses, je pensais que j'avais réussi à me détacher de ma vie de cavalière afin de ne plus rien espérer et de me consacrer à Céleste et à ses poneys mais la vérité c'est qu'on ne renonce jamais aux chevaux comme tant de personnes le savent très bien ! Et j'avoue que Fischer Price vend du rêve ce qui a sans doute contribué à cette envie folle de repartager ma vie avec un compagnon à crinière.


Je sais toutefois que cela est impossible alors je profite à fond de Fifi et je pense que je ne suis pas prête d'oublier cet été formidable que nous vivons ici ! Sinon que deviennent Céleste et ses poneys ? Tout le monde va bien, mais Céleste n'a pas très envi de monter, la canicule la décourage. Elle a toutefois fait quelques ballades à cru ( comme les indiens ) car ça l'amuse beaucoup, ce sont d'autres sensations qu'elle apprécie beaucoup.

 


 


 

Quant à moi, je suis repartie en ballade hier matin, non pas avec Fifi mais avec Anja, qui est une ponette très différente au niveau caractère et morphologie, on dirait une petite Arabe. J'ai été agréablement surprise de ses allures qui ce sont révélées très confortables et la ballade a vraiment été des plus agréable. Ce soir, alors que je ne m'y attendais pas Emma m'a proposé de monter Fischer Price sur le plat ! Je ne pense pas avoir le niveau mais je suis certaine que cela sera très instructif pour moi, j'avoue que je suis impatiente ! J'espère convaincre mon chéri de venir faire quelques photos pour immortaliser tout ça !

Dans les jours à venir je vous prépare un article sur notre routine été du matin !
En attendant je vous souhaite un bon dimanche après midi,


Anaïs

 


 


Ajouter un commentaire